Mon amie La fatigue

19 / 11 / 2020

Ah la fatigue!! j’ai l’impression que c’est un état général en ce moment. Dès le matin elle me fait «Coucou c’est moi La fatigue , je suis la pour t’accompagner toute la journée! Héhé Heureuse?» «Naaan…»

Donc à peine levée j’ai déjà envie de me relover sous ma couette mais mon fils fait office de réveil matin. Impossible d’y échapper , je me mets donc à la verticale pour commencer à être dans l’ACTION. Je la sens bien cette fatigue qui me suis juste derrière, dans l’ombre de mes pas prête à me faire un croche pied. Je vois bien qu’elle s’amuse de moi, de mon côté traîne-savates.

J’arrive dans la cuisine.

«ça va chérie? »

«Naaaannn, je suis crevée, claquée, vidée, lessivée, raplapla, sur les rotules, morte!»
«c’est vrai t’as mauvaise mine»

Bon je sens que je vais être à fleur de peau et que la moindre remarque peut me rendre execrable au point d’envoyer tout le monde dans les flammes de l’enfer par mon simple regard noir.

La fatigue me fait un clin d’oeil et me chuchote à l’oreille:
«et si aujourd’hui tu m’écoutais?»
«ah non ce n’est pas le moment, je dois préparer le petit-déjeuner, aider mon fils à s’habiller, aller à l’école, faire une machine, ranger, écrire mon article, cuisiner et blablabla…

Et tous les jours depuis l’arrivée de l’automne, La fatigue me chuchote:
« Et si tu m’écoutais?»
Tous les jours…

Mais ce matin, elle ne m’a rien dit. Elle est juste venue se poser à côté de moi et m’a prise par la main comme une amie. Elle m’a apporté ma tisane au gingembre et au curcuma puis m’a emmener me ballader dans la nature. En revenant, elle m’a préparé un bonne soupe de saison avec pour terminer un petit café-chocolat noir au soleil. Je sentais mon corps se déposer dans la terre et mon esprit s’apaiser. La fatigue me souriait. Elle m’a de nouveau prise par la main et m’a déposé dans un bain chaud à l’huile essentielle de lavande puis dans mon lit en me chuchotant « Dors, je t’aime »

J’ai dormi. Une heure. Quand je me suis réveillée, La fatigue était toujours là mais plus petite.

Depuis ce jour, je l’écoute, elle est mon amie, ma boussole.

J’ai compris qu’on ne pouvait pas aller à l’encontre de soi-même. Ne pas écouter les signaux de son corps c’est contre-productif, au bout du compte on perd.

Cha*

 

Recevez toute mon actualité !

Incrivez-vous à ma newsletter pour recevoir des actualités sur le salon, les offres, mes nouveautés...

Merci 🙏 Vous êtes bien inscrit(e) à ma newsletter!